Opération Frankton : les billets des 4e6

COMMÉMORATION MUSICALE

À Blanquefort le 7 décembre 2012, il y a eu la commémoration de l’opération Frankton. C’était le 70e anniversaire de cette opération. Cette commémoration sortait un peu de l’ordinaire car il y avait des collégiens qui ont chanté des poèmes en français et en anglais, of course. De vrais bilingues et leurs poèmes étaient très émouvants. Même les nuages en pleuraient !

Killian

ARMES A TERRE ! DRAPEAUX LEVÉS !

Ce qui m’a impressionné lors de la cérémonie, ce sont les jeunes combattants au garde à vous avec leurs déguisements et leurs armes. Ils ne bougeaient pas, j’avais l’impression qu’ils étaient devenus des statues. Ils ont même mis à un moment les drapeaux à l’intérieur de leurs fusils. Heureusement qu’ils ne nous ont pas tiré dessus !
Camille C.B.

LES ANGLAIS ENVAHISSENT BLANQUEFORT !

Lors de cette cérémonie, j’ai remarqué qu’il y avait plus d’anglais que de Français. Ça m’a beaucoup plus car on a pu communiquer avec certains d’entre eux , leur poser plusieurs questions sur cette histoire de « Frankton ». J’espère que nous pourrons communiquer à nouveau avec des anglais dans le projet club presse et média.
Axelle L.

UN HOMMAGE FRANKTONNIEN

Beaucoup de personnes ont fait le trajet d’Angleterre à Blanquefort pour commémorer l’opération Frankton et ça m’a beaucoup étonné. Rendre hommage à ces personnes mortes pour nous durant la seconde guerre mondiale est très important pour nous et pour eux. Cela a été très émouvant pour moi.
Célia M.

A NOS FEUILLES !

Nous avons peut-être tous un avis différent sur la cérémonie Frankton, surtout les interviews et l’apéritif en ce qui me concerne. L’interview m’a beaucoup amusée car lors de la réponse des anglais, nous avons marqué quelques petits mots mais ce n’était rien vis-à-vis de leurs immenses phrases. Et l’apéritif aussi car j’ai trouvé que c’était bon et que l’on s’est amusés.
J.B.

MESSIEURS COURAGE

J’ai adoré la sortie, mais surtout, j’ai été admirative du dévouement des officiels pour offrir aux courageux combattants – qui ont participé à l’opération Frankton – une commémoration digne de ce nom. Il y avait des personnes très importantes qui sont venues juste pour leur rendre hommage. Pour tout dire, même moi j’étais tête baissée à penser à eux, à leur courage.
Elodie L.

DES LARMES FROIDES

Ce qui m’a impressionné, c’est toutes ces larmes qui ont été versées par les combattants aussi bien par les anglais que les français . Ces larmes était accompagnées de la pluie et du froid qui rendait la commémoration encore plus triste. L’ambassadeur anglais et le maire de Blanquefort  étaient émus par les bruits des trompettes qui accompagnaient leur souvenir et leurs espoirs.

Maxime

DES HYMNES ÉMOUVANTS

J’ai été impressionné par le monde, j’ai été étonné car il y avait une classe de primaire. J’ai beaucoup aimé la cérémonie avec les hymnes nationaux, avec l’hymne anglais puis l’hymne français puis je me suis amusé en interviewant des anciens combattants, et la nièce du sergent Samuel Wallace.
L.S.R

QUELLE BELLE CÉRÉMONIE !

J’ai trouvé que la cérémonie était que la cérémonie était super, mais des fois bizarre et un peu longue. J’ai remarqué que les gens étaient très gentils. J’ai beaucoup aimé les poèmes qu’une autre classe a composés et aussi la traduction en anglais. J’ai aimé quand l’ambassadeur a parlé parce qu’il a un très bel accent.
Manon. A

70 ANS DÉJÀ…

Il y avait une classe anglaise, une de primaire française, et deux autres de collège, dont nous. La cérémonie rendait hommage aux deux hommes fusillés à Blanquefort, ça été long, très long. Une classe qui a chanté des chants inventés, avec une chorale et a aussi récité des poèmes et c’était très beau. Et notre classe a réalisé des interviews des combattants anglais, de l’ambassadeur anglais et des jeunes militaires. Il y en a aussi qui ont filmé toute la cérémonie.
Clémence

MAGNIFIQUE CÉRÉMONIE

Je ne pensais pas que la cérémonie se déroulait comme ça, avec des drapeaux,  les poèmes des anglais. Ce qui m’a amusé, ce sont les drapeaux de France et d’Angleterre et les trompettes. Et les Anglais mon étonné car il savaient très bien parler Français. Ce qui m’a amusait aussi, ce sont les militaires qui obéissaient au doigt et à l’œil.
 Sedat.K

«UN TRÈS BON ACCENT !

Le vendredi 7 décembre la classe média du collège Dupaty est allait à la commémoration de l’opération Frankton pour ensuite interviewer quelque personne plus ou moins importante. Des élèves d’un autre collège ont chantés des chansons (ou poèmes) en français et en anglais, je trouve d’ailleurs qu’ils avaient un très bon accent.
Marie M.

Une sortie historique sous la pluie

J’ai trouvé cette sortie intéressante et instructive.

Malgré le mauvais temps, nous avons pu travailler.

Cette opération a quand même été un grand moment historique.

Même s’il y avait beaucoup de monde, allant de l’ambassadeur britannique aux anciens combattants, et que nous commencions juste à devenir journaliste, ce fut quand même une belle expérience, j’espère, à renouveler.

Sarah.B

Une longue attente sous la pluie

Cette année, la cérémonie de commémoration de l’opération Frankton s’est déroulée sous la pluie. Le seul moment que j’ai apprécié est le moment où l’on a interviewé l’ambassadeur britannique, car c’est à ce moment-là que nous avons assuré notre rôle de journalistes . Le reste ne m’a pas vraiment plu, car la cérémonie était longue, le temps était gris et pluvieux, il faisait froid et je ne comprenais pas trop ce qui avait été dit .

Morganne. D

CEREMONIE D’HOMMAGE

Aujourd’hui, vendredi 7 décembre 2012, nous avons été invités à la cérémonie Frankton. Cela m’a beaucoup plu car il y avait des Anglais et des français qui parlaient entre eux et c’était très convivial. Ce qui m’a étonnée c’est qu’il y avait beaucoup d’Anglais, élèves, militaires et anciens combattants, ils étaient tous là.

Anaïs

J’ai été très ému par les élèves de 3ème d’un autre collège qui ont lu des poèmes en français, puis les ont lus en anglais . C’est pour cette raison que certaines personnes ont cherché à obtenir leurs poèmes.
Juliette.O

j’ai trouvé cette commémoration émouvante , car des anglais et des français on inventé un chant sur l’opération Frankton. puis il y avait l’ambassadeur d’Angleterre anobli sir par la reine Élisabeth. j ‘ai été impressionné par les lever de drapeau. il y a avait France / Angleterre.
Grégory

A la cérémonie, j’ai vu un porte drapeau Écossais. Il était paré d’un kilt et de sandalettes avec de grandes chaussettes blanches! Ce qui était bizarre c’est qu’il portait son drapeau avec le petit doigt en l’air! C’est à la British!                                                                ELL

2 Comments

  1. C’était effectivement une cérémonie très émouvantes et vos billets rendent bien compte de toutes les émotions. Et oui, le buffet était très bon : commémorer, c’est se souvenir avec joie d’événements tristes. Il faut des larmes de tristesse, des larmes de joie et le réconfort d’un buffet !

Laisser un commentaire