Tout le monde a le droit à l’oubli

Le CLEMI (centre de l’enseignement et des médias d’information) a rendu visite à la classe médias 4°6 ainsi qu’une classe de troisième du collège Dupaty, durant la matinée du mardi 29 janvier 2013. Deux intervenants étaient présents. Ils nous ont séparé en deux groupes : un qui regardait un diaporama avec des vidéos et un autre groupe qui expliquait comment sécuriser son profil de Facebook.

 Qui étaient les intervenants ?

Isabelle Martin, déléguée académique du CLEMI, et Jean Charles Bouniol, enseignant à l’IJBA (institut de journalisme Bordeaux Aquitaine) et formateur associé du CLEMI.

Que ne doit-on pas faire sur internet ?

Les vidéos ou photos pouvant se moquer ou déborder sur la vie privée ne doivent pas être publiées sans l’accord des personnes (c’est le droit d’image).

Les happy slapping (une bagarre filmée) sont interdits, même le caméraman est coupable, on peut devoir payer une amende de 75000 euros au maximum.

Il ne faut pas oublier que l’on est toujours responsable de ce que l’on publie.

Rappel de « fb » ?

Et oui le fameux « fb » comme disent les jeunes, ça veut dire quoi ?

En faite « fb » signifie Facebook le réseau social que les jeûnes utilisent le plus avec twiter.

Mais est-ce dangereux Facebook?

Oui ça l’est, mais son créateur fait tout pour le sécuriser de plus en plus dont maintenant une nouvelle icône en haut à droite qui sert à gérer son historique, gérer qui voit quoi… (Je vous conseille d’y jeter un coup d’œil).

Et grâce à cette visite du CLEMI on a appris beaucoup de choses comme désindexer les paramètres de confidentialité, surtout pour les jeunes ; cette case est cochée automatiquement dès que l’on crée un profil Facebook. Elle sert à la personne qui veut se faire connaître car si l’on tape son nom et prénom sur le web notre page Facebook apparait en premier. Si on veut cacher des choses il faut mettre du positif pour cacher le négatif. Et pour finir, tout le monde a le droit à l’oubli.

Qu’est ce que la génération « Y » ?

Ce sont les personnes qui sont nées 1980 à 2000 et qui ont grandi avec internet, et les nouvelles technologies. Cette génération change de plus en plus, car au lieu de jouer à empiler de vrais cubes en bois, certains (de plus en plus) les empilent sur une tablette ou même sur un téléphone. D’où la phrase « être connecté ».

Vidéo de la génération Y  : https://www.youtube.com/watch?v=uGUNXzs8N8Q

Claire G

2 Comments

Laisser un commentaire