Les deux derniers survivants de la traite négrière

Les deux derniers survivants de la traite négrière

Cudjo Lewis (©wikimédia)

Cudjo Lewis (1841 – 1935 ) :

Il est l’avant dernier survivant de la traite négrière. Il était l’un des passagers du Clotilda (navire transportant clandestinement des esclaves). Il est décédé en 1935, âgé de 95 ans. Il s’appelait à l’origine Oluale Kossola.

Redoshi (1843 – 1937) :

Elle est la dernière survivante connue à ce jour de la traite négrière. Amenée aux États Unis en 1860, elle a vécu jusqu’en 1937. Redoshi a été renommée Sally Smith dès son arrivée aux États Unis. Elle a été enlevée par des marchands d’esclaves à l’âge de 12 ans. Elle y est restée 5 ans après l’abolition de l’esclavage. Elle a vécue jusqu’à 95 ans comme Cudjo Lewis, l’avant dernier esclave. Ils avaient trois ans d’écart.

Clémence et Mathys

One Reply to “Les deux derniers survivants de la traite négrière”

Répondre à Crémieu-Alcan Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :