Tout pour sauvegarder vos données

Le stockage et la sauvegarde des données sont trop souvent négligés. J’ai fait le point sur tous les types de sauvegarde, en local et a distance, ainsi que sur possibilités de récupération des fichiers suite à un plantage (panne subite).

 

La sauvegarde est une opération maintes fois abordée, toujours recommandée et trop  souvent délaissée. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, la sauvegarde en informatique ne consiste pas en un simple mixage de données, elle nécessite un peu d’attention et surtout de la régularité. Elle peut être faite manuellement, si vous voulez ne sécuriser que quelques fichiers, ou alors automatiquement lorsque il s’agit par exemple d’une sauvegarde intégrale du système d’exploitation. Toutes les combinaisons sont possibles mais l’important est de stocker sur deux supports différente pour prétendre à toute l’efficacité d’une sauvegarde.

Choisir la bonne méthode

Dans ce dossier, je vais vous expliquer quels sont les différents supports qui peuvent être utilisées pour la sauvegarde et comment procéder. Je vais exclure le stockage sur DVD ou tout autre média optique car, aujourd’hui, cette méthode trop contraignante et trop lente incite très peu l’utilisateur à sauvegarder. D’autre part, le DVD offre un espace de stockage limité qui n’est pas vraiment en adéquation avec les usages actuels et sa rapidité d’accès reste bien inférieure à celle d’un disque dur pour y rechercher des fichiers.

La sauvegarde dans les nuages

 Si la sauvegarde en local apporte l’avantage de la rapidité d’exécution, une autre solution consiste en la sauvegarde de vos données sur internet. Dans ce cas, l’espace de stockage est proposé par un prestataire  et souvent accessible en location mensuelle ou annuelle. Cette solution permet un avantage de la fiabilité car toute la partie technique est assurée par un tiers. Toutefois, le principal inconvénient de cette méthode est le débit assez faible de la connexion et le transfert des données lors de la première tentative de sauvegarde.

Le coup de la panne

 Les pertes de données interviennent souvent sans prévenir. Seul les disques durs affichent quelques signent avant-coureur : des plantages, des erreurs de lecture et surtout des bruits permettent d’identifier un risque de panne. Toujours, mieux vaut ne pas conter sur les méthodes de récupération car si elles s’avèrent parfois efficaces, elles montrent leurs limites selon la panne rencontrée. Certaines provoquent l’arrêt définitif du matériel, il n’est pas alors possible de récupérer ses fichiers. C’est pour cela qu’il est conseillé d’avoir un second PC a partir du quel vous pouvez travailler sur le disque dur défectueux.

ELL

1 Comment

Laisser un commentaire