Un logogryphe pour la route ?

Parmi les jeux littéraires des salons du XVIIIe siècle, il y a le portrait, la charade, le bout rimés ou l’énigme. Une des sortes d’énigme est le logogriphe. Il faut deviner un mot à partir d’autres, composés des mêmes lettres. Un logogriphe est présenté comme un animal, possédant des pieds, une tête, un cœur et une queue :

Les pieds sont les lettres qui composent le mot à trouver.

– La tête est la première lettre de ce mot.

– Le cœur est la lettre centrale.

– La queue est la dernière lettre.

Voici un exemple :

De sept pieds différents, merveilleux assemblage, je fais tout pâlir devant moi ;

Mais qu’on m’ôte le cœur, et sur le champ je gage que chacun volontiers me portera sur soi.

Pour vous aider, si le premier fait toujours très peur, le second est devenu très à la mode en notre XXIe siècle débutant !

7 Comments

  1. Mais qui est l’auteur de cet énigmatique article sur un mot non moins énigmatique qui change d’orthographe au cours du texte…? Pour ce qui est de la solution de l’énigme, pour l’instant je sèche !

Laisser un commentaire