« Printemps de la Jeunesse » : Caroline et Cyrille nous expliquent

Lycéens et collégiens se rencontrent
Lycéens et collégiens se rencontrent

Nous avons interviewé Caroline Quintela, élève au lycée agricole, et Cyrille Woake, CPE du CFA agricole, pour parler de l’évènement « Le Printemps de la Jeunesse » qui se déroulera le mercredi 2 avril à Blanquefort, à la salle polyvalente de Fongravey.

En quoi consiste cet évènement ?

Caroline : C’est une manifestation où il y a beaucoup d’activités comme de la danse, du sport, des spectacles, des concerts, des expositions culturelles, un tremplin (des jeunes volontaires chantent, en groupe ou en solo : le tremplin sert à révéler des talents).

Sur combien de jours cette manifestation a-t-elle lieu ?

Caroline : Cette année, « Le Printemps de la Jeunesse » se déroulera sur une après-midi, de 13h à 17h / 17h30.

Quel est votre rôle dans le « Printemps de la Jeunesse » ?

Caroline : Je fais partie du comité de pilotage, avec mes amies. On donne des idées d’activités à faire lors de cette après-midi et on les dirige aussi un peu.

Cyrille : Je suis en charge d’accompagner les jeunes, je les encadre, je donne mon point du vue. Mais aussi je leur donne des idées s’ils n’en n’ont pas.

Qu’est-ce qu’un comité de pilotage ?

Cyrille : Le comité de pilotage sert à prendre des décisions, à donner des idées de choses à faire lors de la manifestation, puis à valider les propositions. Ce sont les jeunes qui dirigent lors du comité de pilotage.

Pourquoi cette manifestation n’est-elle réservée qu’aux jeunes ?

Caroline : Elle est réservée aux jeunes, car la base ce sont des délégués de classe qui ont eu l’idée de créer cet évènement. On essaye donc de refléter cet esprit.

Combien de jeunes participent à l’évènement ?

Caroline : Nous sommes une dizaine de jeunes à participer au « Printemps de la Jeunesse ». Puis il y a des associations et la ville qui participent aux réunions mais aussi au projet. Tout cela sous l’œil attentif de Cyrille.

De quoi parlez-vous lors des réunions qui ont lieu une fois par semaine ?

Caroline : Lors des réunions on décide qui faire venir lors de la manifestation, comment, le budget à ne pas dépasser. De septembre à décembre, on trouve des idées et de janvier à avril on organise le programme.

Propos recueillis par Margau G., Clara P., Celia H. et Charlotte S.

3 Comments

Laisser un commentaire