L’histoire malheureuse de la synagogue de Bordeaux

Synagogue Bordeaux
Dans la synagogue de Bordeaux (©PCA)

Ce vendredi 27 janvier la classe média de 4.1 a pris le tram de Blanquefort pour se rendre à la commémoration de la journée de la mémoire des génocides. Arrivé à Bordeaux, nous avons  visité la synagogue de Bordeaux. Elle a été construite de 1879 à 1882 par Charles Burget et Charles Durant. Elle mesure environ 25 mètres de haut. À l’entrée de la synagogue nous avons remarqués une plaque mémorielle. En effet, en janvier 1944, durant la seconde guerre mondiale, les Allemands ont saccagé ce monument faisant 1585 victimes venant de France et d’Europe centrale. La plaque mémorielle contenait donc les 1585 noms des victimes de cet acte atroce fait aux Juifs qui ont transité par cette synagogue. Quand nous sommes rentrés dans la synagogue, nous avons été émerveillé par l’immensité de ce monument. Les murs étaient vierges : il n’y avait aucun dessin dessus car c’est le principe d’une synagogue. Au milieu de la grande salle était disposé un magnifique chandelier à 7 branches. Au fond de la salle de prière se trouvait une très grande arche Sainte. Cette synagogue n’a pas toujours été comme cela car elle a été d’abord détruite par les Allemands puis rénovée, comme si il ne s’était rien passé. Nous avons également regardé une paroi avec le nom des juifs déportés aux camps allemands. Il y avait même des enfants ! Dans cette synagogue, une cérémonie se déroule comme ceci : prière puis lecture de la Torah (rouleau racontant l’histoire de Dieu).

En conclusion cette sortie nous a fait visiter la plus grande synagogue de France et connaître les tragiques histoires qui se sont déroulés dans ce monument exceptionnel !!!

Frank S.

1 Comment

Laisser un commentaire