Redoshi, dernière survivante de la traite

Redoshi, dernière survivante de la traite

Redoshi (Sally Smith) ©wikimédia

Redoshi (c. 1848-1937) était une femme béninoise emmenée dans l’état américain de l’Alabama en tant qu’esclave, en 1860. Jusqu’en 2020, elle était considérée comme la dernière victime survivante de la traite transatlantique des esclaves. Aujourd’hui, C’est Matilda McCrear qui est considérée comme la dernière esclave. Faites prisonnières de guerre à l’âge de 12 ans à la côte des esclaves d’Afrique de l’Ouest, elle a été vendu à des Américains et transporté par bateau aux États-Unis, en violation de la loi américaine. Elle sera à nouveau vendue dans la plantation de la famille Washington Smith, dans le comté de Dallas, en Alabama, où son propriétaire l’a rebaptisée Sally Smith. 

Illustration : Photogramme, Redoshi, une femme ouest-africaine réduite en esclavage, identifiée comme « Tante Sally Smith » dans le film The Negro Farmer (1938).

Estéban C. et ??

18th-Century Slave Shackles from Tamale, Northern Ghana – International Slavery Museum – Liverpool – England

One Reply to “Redoshi, dernière survivante de la traite”

Répondre à Crémieu-Alcan Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :